Au potager, la culture de la tomate est l’une des plus répandues. Sa fraîcheur et son goût fait de ce légume une source de vitamines appréciée par toute la famille. La récolte de la tomate est une étape tout aussi importante que celle du semis. En effet, c’est l’aboutissement de plusieurs mois de culture. Dans cet article, je te donne mes conseils pour réussir à récolter tes premières tomates le plus rapidement possible !

Privilégier les tomates précoces

Bien que la tomate soit un légume d’été, la période de récolte peut différer selon la variété. En effet, la précocité d’une tomate, et donc le moment de sa récolte, est directement liée à la variété du plant. Il existe un grand nombre de tomates précoces telles que la tomate Rose de Berne ou encore la tomate cerise rouge. Ces variétés donnent des fruits dès le mois de juillet voire juin à condition de semer les graines au début du mois de mars. Pour en savoir plus, tu peux découvrir notre calendrier des semis. Cet outil t’aidera à planter tes graines au bon moment. D’autres variétés de tomates, plus tardives, permettent d’étaler la récolte jusqu’à la fin de l’automne. Il s’agit notamment des variétés de tomates dites Russe et Ananas.

Quand recolter les premieres tomates

Doper la croissance grâce à une culture en serre

Au-delà de la variété de la tomate, l’autre facteur qui influence la période de récolte des premiers fruits est le mode de culture. En effet, on distingue notamment la culture en pleine terre de la culture sous serre. Cultiver des plants de tomates en pleine terre nécessite une plantation relativement tardive. Pour éviter la période de gel liée aux saints de glace, les tomates ne peuvent être plantées qu’à partir de la mi-mai. 

À l’inverse, la culture sous serre te permet de réaliser tes plantations beaucoup plus tôt. Ainsi, ce mode de culture te donne la possibilité de récolter tes premières tomates dès le printemps sans crainte des gels tardifs. Cependant, la culture sous serre demande d’investir dans du matériel de qualité afin de respecter la bonne fréquence d’arrosage des tomates notamment. Voici une petite photo de ma serre en verre ; un investissement certes onéreux, mais que je ne regrette absolument pas puisque je gagne facilement deux mois de récoltes par an. 

Quand recolter les premieres tomates

À quelles maladies les tomates sont-elles sujettes ?

Comme tous les légumes du jardin, les tomates sont confrontées à des maladies. Ces dernières peuvent altérer la bonne santé des plants si elles ne sont pas traitées. Lorsque l’on fait de la permaculture, il est conseillé de privilégier les produits naturels pour le traitement des maladies. L’apparition de taches noires sur les fruits signale la présence de l’alternariose. Pulvériser les plants d’une décoction d’ail est un bon moyen de venir à bout de cette maladie. L’oïdium se caractérise par l’apparition de taches blanches sur le feuillage des plants de tomates. Pour éviter la propagation de cette maladie, tu peux enlever les feuilles atteintes et les brûler. Pour prévenir l’arrivée de l’oïdium, tu peux vaporiser de la décoction de prêle sur tes plants. Enfin, pour traiter efficacement le mildiou, je te conseille d’utiliser du purin d’ortie. Cette solution est très efficace pour booster la croissance des plants et éviter l’apparition du mildiou.

Quand recolter les premieres tomates